4 septembre 2011

Peter Pan t1 Londres

Peter Pan T1 Londres de Régis Loisel
Chez Vent d'Ouest 13.50e



Londres 1887, l'hiver est froid, la misère règne, les clochards hantent les rues, les filles de joie se vendent même aux enfants, et certains adultes n'ont pas de scrupules à en abuser ! C'est dans ce Londres que vit le jeune Peter, il aide les orphelins en racontant de belles histoires et invente une mère aimante et belle pour leur donner un peu de chaleur et de rêve! Peter a lui aussi un rêve, celui de quitter sa mère saoul à longueur de journée, qui n'hésite pas à le battre pour une bouteille de Brandy. La seule aide sur laquelle il peut compter est celle de Mr Kundal, le tavernier du coin, qui le nourrit et lui alimente ses rêves par des histoires, il lui donne même un livre sur la mythologie ayant appartenu au père de Peter!


Un soir ou il se réfugie sur le port pour échapper dans un premier temps au viol du manchot puis à l'assaut de sa mère, une petite fée apparaît! Elle lui demande de la suivre, Peter se retrouve alors dans une monde fantastique, peuplé de créatures étranges, d'un crocodile et de Pirates! c'est ainsi que se termine le premier tome de la série Peter Pan, celui-ci vit dans un univers délicat, la misère, la violence, le sexe y sont représentés de la pire façon, un monde cruel et inquiétant! Il ne fait pas bon d'y être un enfant! Régis Loisel a su détourner le comte enfantin en un comte cruel et noir du moins pour ce premier tome, que nous réserve la suite?


En commençant cette série, il ne faut pas se dire que l'on va lire le copié coller du conte de Sir Barrie, il n'en est rien! Ce scénario en est juste inspiré, le talent de Régis Loisel en a fait une bande dessinée pour adulte, car il y a tout de même des scènes très dure (viol, débauche....), mais cette fable est de toute beauté, un peu d'espérance et de rêve en ressorte tout de même! A la fin de ce premier volume, on espère que le monde où a atterri Peter sera un monde Meilleur.
Ma première lecture de cet album remonte a plus de 15a ns, ce n'est pas avec le même regard qu'aujourd'hui j'ai redécouvert cet album, mais c'est toujours avec le même intérêt que j'ai suivi l'aventure de Peter! Il n'y a pas à dire pour moi Régis Loisel est un très grand homme, ses personnages sont tous recherchés, seuls les personnages avec un manque d'humanité certain sont représentés avec tout ce qu'il peut avoir de plus moche chez un homme odieux, Peter même en étant le centre de cette aventure, n'est pas le héros sans reproche, ni beau, ni moche, la vie misérable qu'il a connu lui donne une apparence ordinaire, celle d'un héros ordinaire. Mon personnage préféré reste celui de Clochette, petite fée rondouillarde, sexy, drôle et énervante, elle nous réserve de bons moments à venir, quand au capitaine Crochet que l'on découvre dans les dernières pages est cruel et perfide, la suite ne va pas être simple!


Et puis tous ses personnages ne seraient rien si ils ne prenaient pas vie dans des décors époustouflants car la pauvreté, le froid, la misère humaine y sont très bien représentés, on sent l'ambiance lugubre,dangereuse qui parcours la ville, la crasse qui accompagne les quartiers pauvres est plus vrai que nature!
On arrive vite aux dernières pages, et à la fin on se dit....faut que je lise la suite, j'adore être à la fin d'une bd et ressentir ce besoin de connaître la suite, de continuer l'aventure, d'être plongédans un autre monde, une fois que l'on est à ce stade on peut se dire que le pari est réussi, l'intérêt du lecteur est gagné, le talent à payer! C'est ce que j'ai ressenti encore une fois en lisant ce premier tome « Londres », bien que connaissant bien l'histoire, j'ai dû le lire une bonne 10 fois en 15-20ans, mon intérêt est toujours là, toujours cette envie de parcourir un bout de chemin avec Peter, d'être dans les paysages et mondes fantastiques de Loisel, de se marrer un peu avec Crochet et Clochette, d'être un peu triste aussi par ce qui va suivre!

Peter Pan reste et restera une bande dessinée incontournable, une fable, un comte, une aventure à parcourir à tout prix, il n'y a pas à dire, je suis et serai encore longtemps une grande fan de Loisel, son dessin, ses scénarios en font mon auteur favori, une bibliothèque sans la série Peter pan est inconcevable pour moi, mais aussi toutes les autres de ce grand Monsieur!

Peter Pan T1 Londres fait parti du challenge Roaarr de Mo' pour le Fauve prix public 1992

2 commentaires:

Mo' a dit…

Le mal est fait... je vais devoir en passer par la relecture ^^

cély a dit…

désolée, quoique.....